POUR LES PROFESSIONNELS,

LES ATELIERS LIBRES

Afin de maintenir des espaces de rencontre et de partager sa démarche, la compagnie organise des stages ouverts aux professionnels, en travaillant sur des textes  souvent parents des créations en cours. Un espace et un temps pour des expériences de l'acteur, où l'on travaille à reformer le texte, en le déformant, et où l'on a la possibilité de développer son univers.

 

« L’homme le plus simple est capable de répondre du tac au tac, mais il suffit qu’un acteur apprenne son rôle par cœur chez lui pour qu’il réponde façon ampoulée, apprise, et cette réponse restera en lui à jamais. Il n’aura aucun moyen de s’en défaire. Il ne pourra reprendre la moindre parole, fût-elle dite par le meilleur acteur qui soit. […] Il sera sourd  et étranger à toute la pièce, comme un mort qui vit parmi les morts ». in Gogol et le théâtre.


Cette remarque de Gogol sera le point de départ des stages. Pendant la répétition, chaque participant cherchera sa façon de se réapproprier la matière textuelle, en improvisant avec elle. L’idée étant de partir de soi, pour construire personnage et action théâtrale pas à pas, en fonction des découvertes concrètes faites sur scène. Une façon de s’empêcher de trop rester dans les rails, sans pour autant les perdre de vue. La présence du comédien peut être changée par la joie de l’invention  en direct,  par l’excitation d’un contact véritable avec le partenaire, puisque… tout peut arriver. Et le jeu devient un combat de boxe –un peu truqué quand même- autour duquel les parieurs s’excitent. Un mélange de rigueur –l’invention part du texte, doit passer par des étapes précises-, et de liberté –peu importe les mots. L’auteur, par l’écrit, nous livre un squelette à partir duquel il nous faut créer la vie : ensemble, nous tenterons de lui donner un peu de notre chair. - Cédric JONCHIERE

Les Ateliers-Libres de... :

2015

Janvier et Mai : Magma-Cohen !, Yzeurespace/Les ateliers de la Mothe, Yzeure

Suite et fin des Ateliers-Libres autour de Belle du Seigneur dans l'Allier, et par là-même conclusion du compagnonnage  avec Le Petit Théâtre Dakôté.

2014

Octobre : Magma-Cohen !, Yzeurespace/Les ateliers de la Mothe, Yzeure

Poursuite du travail de 2013 avec des sélections de passages de l'œuvre fleuve d'Albert Cohen, Belle du Seigneur. Ces ateliers libres s'effectuent dans le cadre du dispositif compagnonnage obtenu par La Transversale et le Petit Théâtre Dakôté.

2013

Septembre : Cour des 3 Coquins, Clermont-Ferrand

Premiers pas autour de Belle du Seigneur d'Albert Cohen, sans aucune adaptation préalable, on se jette dans le roman fleuve, mais aussi dans les Valeureux... et d'autres !

2011

Janvier et Avril : Cour des 3 Coquins, Clermont-Ferrand

Dans la colonie pénitentiaire, un artiste de la faim, La Métamorphose, fragments du Procès... Voyage à travers Kafka.

❖❖❖

POUR LES SCOLAIRES

2016

En février, Yzeurespace propose à la cie La Transversale de créer un stage en rapport avec Belle du Seigneur pour les élèves des sections hôtelières du Lycée Jean Monnet. Ainsi  naissent les ateliers du "Grand Restaurant", autour de trainings et d'élaboration de cannevas physiques, comme des films muets que proposent les élèvent par groupe de douze ou quinze élèves, pour réinventer avec humour l'univers des palaces traversés par Ariane et Solal.

article/photos LA MONTAGNE/CENTRE FRANCE.

« Hi ! », « Ha ! », « Ho ! ». La salle du restaurant d'application du lycée Jean-Monnet le XVIII e, habituellement calme et studieuse, même en plein service, retentit de cris.

Ça fuse, des gorges d'une vingtaine d'élèves de Terminale CAP et première année bac pro restaurant, qui se destinent tous, a priori, au métier de serveur.

Les responsables de ce jeu-atelier qui demande à faire sortir le son, clair et droit, tout en se concentrant : Yves Beauget et Aleksandra de Cizancourt, de la troupe de théâtre La Transversale (1).

 

Le service, un métier qui demande de la tenue

« On travaille sur le corps, la qualité du geste et la respiration, pour débloquer les tensions et arriver à une certaine tenue, détaille Aleksandra. Certains jeunes ont du mal à trouver une posture, se tiennent un peu sur le côté, de biais… Le service est assez proche du théâtre. C'est un métier de contact et de représentation. La façon dont on se présente et dont on communique avec le client est importante. »

Les serveurs sont des acteurs ! Timidité, problèmes personnels, chemise qui gratte, chaussures trop petites… Le client ne doit pas s'en apercevoir.

Un boulot qui s'apprend : « On a des élèves qui sont très inhibés ; ils n'osent pas, relève Alain Rapinat, proviseur-adjoint du lycée Jean-Monnet (2). Le but de cet atelier est aussi de leur proposer un bon moment. Les cuisiniers ont souvent la visite des grands chefs ; les serveurs ont droit aussi à ça. Le truc en plus, c'est que certains d'entre eux vont être invités à jouer à Yzeurespace à l'entracte de Joueurs d'amour, de la compagnie la Transversale ».

Ce sont ainsi presque soixante élèves, entre 15 et 17 ans, qui ont participé à cet atelier « désinhibant » sur deux jours, dans le but de coller encore un peu plus aux qualités requises du métier de serveur : « avoir le goût du contact et du travail en équipe », ou encore « avoir une présentation irréprochable ».

(1) Qui seront en représentation avec Joueurs d'amour, d'après Belle du seigneur, vendredi 4 mars, à Yzeurespace.

(2) Depuis novembre : Alain Rapinat a pris la suite, à la Toussaint, de Sylvie Palhol.

Cours et Jardin !
La scène régionale de Riom fait appel à La Transversale dans le cadre de son festival jeunesse.

 

 

 

2015

"Accès Soirs" fait appel à La Transversale pour donner un des stages proposés dans le cadre de son festival pour la jeunesse Cours et Jardin.

CONTACT:

 

 

Metteur en scène :

Cédric JONCHIERE

 

Tel. : 06.88.45.63.97

Mail : latransversale@yahoo.fr

  • Facebook - White Circle

© Wix.com
 

Nous écrire :

LA TRANSVERSALE

5 Boulevard Duclaux

63000 Clermont-Ferrand